Les fautes professionnelles dans le courtage maritime peuvent être commises dès le début des négociations. L'instantanéité de la communication électronique peut souvent mener à des erreurs coûteuses, puisque des détails peuvent vous échapper dans la précipitation, souvent induite par des tiers, de mener à conclusion le contrat d’affrètement.

Alors qu'il peut paraître évident que l’approche la plus prudente pour éviter la faute professionnelle consiste à tout vérifier et revérifier, les contraintes de temps peuvent souvent créer des conditions loin d'être parfaites pour parvenir à l'excellence opérationnelle.

Voici des exemples de fautes professionnelles pouvant être rencontrées:

  • Déclarations de surestaries erronées: lettre envoyée à la mauvaise adresse; dépassement du temps alloué pour payer les surestaries;
  • Navire ou cargaison incorrectement décrit: dimensions, spécifications ou quantité incorrectes;
  • erreurs de négociation: échec dans la transmission des détails d'une offre;
  • déclarations négligentes;
  • offre envoyée à la mauvaise adresse mél;
  • rupture de garantie de l'autorité;
  • agissement pour le compte d'un responsable factice

Nous avons déjà rencontré de tels problèmes par le passé et nous sommes là pour vous aider.

Is your business ready for the ‘worst case’ scenario? 

Obtenir un devis

Get a quote

Remplissez le formulaire de demande de tarification approprié pour obtenir un devis.

Faire une déclaration de sinistre

Make a claim

Conseils sur la façon de faire une déclaration de sinistre

Parler à un de nos experts

Talk to our experts

Contactez-nous à l’ITIC
+44 (0)20 7204 2928

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.